La Méditation

Ni Méthode, ni Religion

Observation de Soi

Libération Purification

Le chemin de la zénitude

Histoire de la méditation

L’ est pleine de controverses, car il n’y a aucune preuve qui indique précisément quand la pratique de la méditation a véritablement commencée.

On estime que les premières traces écrites retrouvées en Inde, qui indiquent les débuts de la pratique de la méditation, datent de plus de cinq mille ans. Personne ne sait quel est le groupe religieux qui a commencé ces méditations, malgré que ces traces y décrivent le développement de doctrines particulières. Savoir si ces peuvent avoir plus de cinq mille ans, on n’en sait rien non plus, car avant d’être retranscrits, ils ont pu être transmis oralement de génération en génération…

L’histoire moderne de la méditation

L’histoire moderne de la méditation a débuté en 500 avant JC, lorsque le Bouddha a commencé à répandre ses enseignements sur le monde. C’est durant la vie de Bouddha que la méditation a commencé à se propager de l’Inde vers d’autres pays orientaux. Finalement, ces enseignements seront transmis à tous les pays du monde, ce qui en fait l’une des religions les plus répandues à ce jour.

Les enseignements du Bouddha, né Siddhârta Gautama, ont été fidèlement retransmis, peu de temps après sa mort, par les moines qui l’accompagnaient dans les années 480 à 470 avant JC. La plupart des enseignements originaux du Bouddha étaient communiqués oralement, avant qu’ils soient rédigés – quelques centaines d’années après sa mort – dans une série de transcriptions encore utilisés pour guider les bouddhistes contemporains. Dans ces écrits apparaissent des informations sur les modes de vie de l’Inde ancienne, ainsi que sur les philosophies qui sont le fondement des croyances bouddhistes modernes.

L’histoire de la méditation, plus qu’une histoire de

Depuis les enseignements du Bouddha, ainsi que ceux d’autres sources de sagesses de l’Inde, l’histoire de la méditation a évolué vers quelque chose de plus vaste qu’une pratique par une ou deux religions. Maintenant, on trouve des centaines de formes de méditation, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur des enseignements du Bouddha, qui permettent aux gens de toutes religions, et de toutes formes de pensée, de profiter de la pratique de la méditation. Même le Christianisme a emprunté quelques-uns des aspects des méditations orientales, notamment à travers l’utilisation du chapelet et des mantras sacrés utilisés lors des cultes.

Certaines hypothèses semblent montrer que des formes de méditation auraient existé aux premiers temps bibliques, comme certaines attitudes décrites dans l’Ancien Testament paraissent le prouver, tellement ces comportements ressemblent à quelques-unes des méditations pratiquées par les religions orientales. On ne sait vraiment pas s’il y a eu des influences partagées entre le Christianisme et ces religions orientales, ou si ce qui était pratiqué dans les écrits Bibliques étaient d’autres formes de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>